Les femmes aiment l’argent, les hommes aiment le sexe

Heureusement, nous sortons peu à peu de ce plan de conscience partagé collectivement par les Femmes et les Hommes. Le jeu de dupe est terminé.

 

Pourtant ces archétypes puissants et ces principes de vie en couple ont forgés notre monde d’hier. Nous sommes simplement dans la phase de transition. Celle qui conscientise d’où nous venons, pour s’en libérer. Ce monde était celui de la séparation de nos aptitudes, ou de nos potentialités, associés à des modèles masculins et féminins, extérieurs à nous-même.

 

Durant de nombreuses décennies ( siècles ? ), nous avions associé notre genre à une culture et à un mode de comportement collectif de société, basé sur l’interdépendance des couples. Toute notre culture imaginaire était fondée sur les archétypes du prince charmant, doté de richesses matérielles et de la belle princesse, dotée d’un physique avantageux.

 

A dessein, JE FORCE LE TRAIT EXPRES…sur la réalité de nos visions éculées… le sexe et l’argent … pour bien segmenter les visions et polarités YIN & YANG. Ici, c’est bien plus que le regard que nous pouvons porter sur les aspects masculins et le féminins qui est en question. Mon intention n’est pas d’en extraire des généralités comportementales, mais plutôt de percer à jour nos sources intérieures profondes.

 

Nos comportements sociaux sont encore issus de l’après guerre, et il y a encore peu de temps, les femmes ne travaillaient pas et s’appuyaient sur leur compagnon pour assurer la sécurité financière de leur vie familiale. Progressivement, les femmes ont fort heureusement intégré la sphère professionnelle, mais il est encore terriblement dominé par un pouvoir masculin. Je suis écoeuré de vivre dans un pays qui ne donne pas le même salaire aux hommes et aux femmes. L’argent est incarné et accaparé par des forces masculines. C’est archaïque, et pourtant c’est notre réalité.

 

D’un autre coté, les hommes sont connus pour leur appétit sexuel, bien supérieur aux femmes, et appuient leur motivation de fonder un couple, par ce premier biais très physique et primaire. Je n’en fait pas, bien évidemment, une généralité.

 

Franchement, aujourd’hui, il m’est difficile de regarder jusqu’à la fin un film comme PRETTY WOMAN, qui est devenu selon moi, le SYMBOLE spectaculaire d’une vision collective du bonheur en couple, celui d’une époque en passe d’être révolue. Ce film est la caricature d’une société qui n’a pas encore ouvert les yeux sur son illusion collective de  » PROSTITUTION  » sentimentale. Nous avons tous bien joué la comédie, mais nos masques tombent …

 

Ce plan de conscience était celui de la SEPARATION et de l’illusion de la complémentarité. Nous allions chercher chez l’autre, ce que nous pensions ne pas avoir en nous-même.

 

Aujourd’hui, ce n’est pas notre société et les moeurs qui évoluent, c’est notre intériorité vibratoire qui nous a d’abord montré le NOUVEAU chemin.

 

Notre guidance, notre intuition, notre CORPS nous a dit fermement  » celà suffit « , à travers des Burn Out, des maladies, des désirs de séparations, ou un soudain nouvel éclairage lucide porté sur nos compagnes et nos compagnons de vie.

 

Plus à l’écoute de leur intériorité, ce sont les femmes qui s’éveillent en premier. Elles sont pionnières à l’initiative des séparations, puisqu’elles ont le courage de communiquer le mal-être commun du couple. Elles quittent aussi les entreprises, pour être maintenant en phase avec leurs valeurs profondes, dans une démarche de reconversion professionnelle et de création d’entreprises. Dans cette nouvelle dynamique impulsé par le désir authentique d’ÊTRE, elles apprivoisent ce nouveau rapport à l’argent, associé précédemment au masculin.

 

SEXE et ARGENT ne sont en réalité que des voiles qui nous cachent l’ ESSENTIEL.

 

LA SEXUALITE, recherchée par les hommes, à travers le besoin de jouissance corporelle est un appel profond vers la reconnaissance de leur propre corps EMOTIONNEL. Nombreux sont ceux qui n’ont pas encore démasqué en eux-même leur sensibilité, leur tendresse, leur douceur, leurs émotions, leur vulnérabilité, leur intimité et leur communication intérieure.

C’est le rapport à leur chakra SACRE qui n’a pas encore été ouvert totalement.

 

L’ ARGENT recherché par les femmes (ou la peur du manque) est un appel profond vers la reconnaissance de leur POUVOIR PERSONNEL. C’est le lien au chakra du plexus Solaire qui n’a pas encore été ouvert suffisamment pour leur dévoiler leur capacité à être légitimement autonome dans la sécurisation et la consolidation de leur être véritable, ABONDANT par nature.

 

Nous sommes des êtres androgynes.

 

Sexe et argent ne sont que des passerelles de transition, issus d’un monde révolu, vers des dimensions plus subtiles de soi. Une fois ces deux dimensions intégrées en chacun de nous, POUVOIR PERSONNEL et CORPS EMOTIONNEL, nous pouvons évoluer vers un nouveau paradigme de vie personnel : vivre sa propre complétude YIN & YANG, allier masculin sacré et féminin sacré en chacun.

 

C’est à ce moment de vie que les miracles arrivent : Des Hommes et des Femmes vivant leur propre complétude intérieure se rencontrent.

L’ Amour devient inconditionnel et libre.

L’argent se transcende en ABONDANCE multi-dimentionnelle.

La sexualité se transmute dans une dimension où FAIRE L’AMOUR prend tout son sens littéral : Vibrer l’ Amour avec puissance, faire de l’amour.

 

Gratitude.

Jacky Le Faucheur

Auteur :

Je ne suis pas chaman, pas medium, pas alchimiste, pas designer, pas artiste, pas coach, pas clairvoyant, pas hypersensible, pas ultra-connecté, ni fort, ni fragile, je ne suis rien de tout cela, je suis toutes ces dimensions en même temps, comme vous : singulier et universel, entre grandeur et humilité

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.