La vieille Underwood

La machine à écrire Underwood

Je devais avoir à peine 20 ans.
J’étais tombé amoureux d’elle au premier regard. Il y a presque 30 ans. Couverte d’une fine couche de poussière de copeaux de bois, la vieille machine à écrire UNDERWOOD faisait partie de l’incroyable diversité des objets insolites qui s’amoncelaient dans l’atelier d’ébénisterie de mon beau-père. Il avait dû sentir mon intérêt et remarqué mes yeux écarquillés, il m’a spontanément dit de la prendre si je voulais :

–  » elle est a toi … prends la si tu veux !  »

 

Mais je n’avais jamais osé lui retirer ce trophée de son histoire de vie. Entre échantillons de plaquages en bois précieux, flacons étranges et meubles en marqueterie, elle faisait partie de son cabinet de curiosité magique. Presque 30 ans plus tard, pas très longtemps avant son décès, il me l’a confié  « vas-y, prend la, elle est à toi ».
Je l’avais complètement oubliée cette fichue machine à écrire.

 

De retour chez moi, j’ai commencé par la démonter partiellement et par la dépoussiérer de fond en comble. Elle allait faire partie désormais de mon cadre de vie. Plutôt adepte de l’ultra minimalisme : un plateau, un écran, murs blancs, tout à coup sa présence devenait singulière dans mon espace de travail.
Elle avait fière allure. Elle devenait très présente… TROP en fait !… et je me suis interrogé.

Je l’ai plutôt interrogée :
 » Que fais-tu ici ? qu’as-tu à me dire ?  »

… et elle m’a répondu :
 » il est temps, c’est l’heure, c’est maintenant  »
 » regarde-moi bien… regarde-TOI bien  »

Et, là, j’ai compris.
La présence de cette vieille machine dans mon espace de travail était un message très fort de l’univers pour m’inviter à ECRIRE son mon PASSE, pour le DEPOUSSIERER, pour mettre de la lumière dans la matière.

Aujourd’hui, le livre est publié.
Les mots vibrent puissamment, couchés sur les feuilles en papier, ces fibres végétales issues
des arbres de nos sous-bois.

… sous-bois, under wood, UNDERWOOD

 


Jacky Le Faucheur

Auteur :

Je ne suis pas chaman, pas medium, pas alchimiste, pas designer, pas artiste, pas coach, pas clairvoyant, pas hypersensible, pas ultra-connecté, ni fort, ni fragile, je ne suis rien de tout cela, je suis toutes ces dimensions en même temps, comme vous : singulier et universel, entre grandeur et humilité

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.