Corps et Esprit ne sont qu’ UN

Il n’y a pas de Perspective, sans Introspective.
Il n’y a pas de Légèreté, sans Profondeur.
Il n’y a pas de Futilité, sans Utilité.
Il n’y a pas de Folie, sans Sagesse.
Il n’y a pas de Guérison, sans Pardon.
Il n’y a pas de Liberté, sans Joie intérieure.
Il n’y a pas de Bonheur, sans Partage.
Il n’y a pas de Justesse, sans Paix.

Il n’y a pas de Sacré, sans Amour

Une fois accompli de nombreuses expériences de vie dans le plan de conscience de la peur, en profondeur, dans leurs innombrables aspects, pendant une infinité de cycles de réincarnations, nous pouvons enfin rentrer à la Maison. C’est le vertigineux retour pour un nouveau cycle de vies, vers la Source, vers l’ Amour. Le chemin vers l’ Unité.

Pour ma part, dans cette vie, il s’est déclenché par un irrésistible et inconditionnel désir de liberté absolue.

 

J’aime être libre. Totalement libre. Furieusement.
Je ne lis pas de livres inspirants, je ne vais à aucun séminaire, aucune formation, je n’écoute aucun « grand » coach spirituel, je ne suis dans aucun réseau professionnel. Je ne connais que la vie, MA vie. Je n’écoute que ce qui émerge en moi. Paradoxalement, se couper de l’influence et des conseils avisés des autres m’a ouvert petit à petit vers l’ Universel. Quelle surprise !

Ce fut pourtant un chemin initiatique solitaire, qui convient à mon caractère. J’assume l’ Hermite.
Guidé par une petite voix intérieure (devenue une intuition assourdissante), je me suis laissé emporté par la curiosité et le mystère des mégalithes.
Au fil des visites, dans la recherche de compréhension des architectures de pierres, un dialogue intérieur s’est installé.
Il y avait un secret à trouver, j’en étais profondément persuadé, alors j’ai mené ma propre enquête dans une certaine forme de communion avec les sites sacrés.
Les pierres m’ont fait confiance et ont commencé à me « parler ».
Vierge de tout enseignement religieux, j’ai apprivoisé la dimension du Sacré, à ma manière.

En observant, en laissant diffuser en soi le langage symbolique structuré par les édifices mégalithiques, j’ai nourri mon esprit du langage des anges.
Mais c’est mon corps, notre creuset alchimique, qui m’a servi de passerelle vers l’invisible.
Par l’ouverture du Coeur, de nouvelles perceptions hypersensibles se sont révélées. Sentir en Soi circuler l’énergie du monde est un cadeau inestimable. Ainsi, l’invisible est devenu tangible. Mon paradigme de vie en a été merveilleusement chamboulé. Mon regard s’est ajusté.

Eveiller en moi le maître intérieur m’a été enseigné par la reliance avec les mégalithes, mes maîtres extérieurs. Quelle belle leçon, la spiritualité s’est d’abord offerte à moi par la Matière minérale des menhirs, et ensuite par la conscience intime du Corps de chair, et non pas en regardant vers le ciel.

 

L’éveil de l’ ESPRIT est une re-naissance, réalisé dans la chair.

Au premier cri, au premier souffle de vie, lorsque nous sortons du ventre de nos mères, notre corps nu fait l’expérience douloureuse de sa relation au monde, à travers nos sens. Ensuite, au fil des mois et des années nous faisons l’expérience des sens qui nous permettent d’appréhender le monde extérieur. Lorsque nous sentons les odeurs, nous ne pouvons pas décider de la qualité de ce que nous percevons. Nous ne pouvons pas dire, je veux que cela sente toujours bon autour de moi.

Il en est de même pour un éveil de conscience qui s’ouvre à l’unité. Le CORPS fait l’expérience troublante à de nouvelles perceptions. Nos émotions, nos sensations, nos ressentis s’entremêlent avec de nouveaux sens, qui se révèlent être en lien avec des plans invisibles, que nous apprenons peu à peu à identifier. Nos corps subtils dialoguent énergétiquement avec les autres corps, avec les lieux, avec la nature, avec l’univers, avec d’autres sphères. Les notions d’espaces et de temps disparaissent. Le corps en connexion constante avec tous les plans invisibles nous apprivoise peu à peu avec la notion de l’ unité. Parce que nous intégrons en nous, que Tout est Un. Tout est relié. Notre corps devient une conscience globale. L’ univers est une conscience globale.

 

CORPS et ESPRIT ne sont qu’ UN.  L’un ne prédomine pas l’autre. AMOUR et LUMIERE ne sont qu’ un. Yin & Yang.

 

Cette re-naissance, mise en conscience subtilement, ne peut être possible que dans une écoute attentive de soi. Pour pouvoir s’écouter, il faut être détaché du brouhaha du monde et s’offrir une place privilégiée dans sa relation aux autres.

Être libre, totalement, est une quête de PAIX, point d’équilibre entre Yin & Yang, fusion du Yin et du Yang.

 

Gratitude

LE VERBE ( Penser les mots ) & L’ ENERGIE ( Panser les maux )

Jacky Le Faucheur

Auteur :

Je ne suis pas chaman, pas medium, pas alchimiste, pas designer, pas artiste, pas coach, pas clairvoyant, pas hypersensible, pas ultra-connecté, ni fort, ni fragile, je ne suis rien de tout cela, je suis toutes ces dimensions en même temps, comme vous : singulier et universel, entre grandeur et humilité

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.