La paix est un plan de conscience

Les Nouvelles du Front – Troisième Oeil

Toutes mes dernières notions de contrôle sur ma vie, d’observation de mes pensées ou de mes désirs, de reprise de pouvoir personnel, de responsabilité individuelle, de libération de soi, de travail sur soi, de bénéfice selon l’alignement intérieur avec mes valeurs profondes, offrant un éventuel gain spirituel, ou un bénéfice bienveillant de la providence, de maîtrise de mon bonheur ou de mon abondance, voire de guérison ou de rencontre amoureuse … volent toutes définitivement en éclat.

2020, mon paradigme intérieur s’impose telle une certitude inébranlable, qui ne réclame aucune justification. MA VIE EST UN  PROGRAMME.

Ce n’est pas de l’ordre du lâcher-prise. C’est un nouvel horizon de discernement.

Ma Vie est un programme sur lequel je n’ai absolument aucun pouvoir. J’ai éventuellement simplement l’illusion d’en avoir. Ma responsabilité, ma souveraineté s’est située bien avant ma naissance, le moment particulier où une part de moi a accepté d’être traversé par CE CHEMIN DE VIE pour faire germer les leçons, qu’elles me plaisent ou pas, dans l’expérience de l’instant présent. Me débattre ou ne rien faire fait partie de l’expérience. De toute manière la vie se fait, le courant de vie me traverse.

Seules comptent les leçons.

Les leçons ne sont pas le fruit de mes efforts. Il n’y a rien à apprendre ou retenir. Je suis traversé par des archétypes puissants qui me dépassent et dont le sens profond ne peut s’entrevoir qu’une fois passé de l’autre coté du voile. Une trajectoire de vie complète, ou de plusieurs vies, offre les ressorts possible de visibilité et de compréhension du mouvement de mon PLAN DE CONSCIENCE. On est loin des turbulences de la vie du personnage que j’incarne.

Je ne suis pas ce chemin de vie. Je ne suis pas dans un continuum linéaire collectif humain qui ascensionne du mal vers le bien, de l’enfermement vers la liberté, de la pauvreté vers l’abondance, ou de l’endormi vers l’éveillé.

Le ménage intérieur est RADICAL. Je me libère de TOUT

Je n’ai pas à spiritualiser la matière, je n’ai pas à justifier ou à missionner valeureusement mon existence par des actes glorieux en faveur de la planète, ou vers les autres. La matière est déjà lumière, elle n’attend pas mes actions de grâce pour devenir divine. L’amour est traduite sous forme de lumière et de matière. Personne ne m’attend pour les activer, les purifier ou les nettoyer. C’est déjà. L’ Amour est.

Je suis traversé par le film de Ma vie, au sens strict et non métaphorique du terme. J’observe les émotions, les pensées, les blessures, les états d’âmes d’un personnage que j’incarne. Tel un spectateur assis dans la salle de cinéma, regardant le film du déroulement de ma vie, je ne peux rien modifier du scénario, projeté sur l’écran. Je m’identifie au personnage. Pourtant mes belles pensées, mes intentions, désirs ou rêves ne m’appartiennent pas, et ne pourront en rien modifier le programme prévu pour moi. Tout est déjà écrit.

Dans cet espace de jeu de co-création avec 7 milliards d’individus, aucun hasard n’est possible. Tout se déroule à la perfection.

Je ne vibre pas du tout les notions de quantique, de pensée positive, ou de pensée créatrice pour m’offrir les conditions d’un futur radieux, en alignement avec mon être authentique ou un être apaisé de son passé.

Cela m’échappe totalement. Je ne contrôle pas ma vibration et son déploiement dans la matrice. J’en ai l’illusion.

Aujourd’hui, j’expérimente le chemin de vie d’un être qui observe son cheminement intérieur et son intuition, baigné dans la dualité. Dans une prochaine vie, je serai peut être dans le chemin de vie d’un être qui fait l’expérience de la pauvreté absolue, de la privation affective ou du don de soi. Je serai un autre être, une autre vie, un autre temps.

Ce n’est pas notre métier, notre entreprise, notre relation de couple, notre portefeuille, notre notoriété, notre réseau d’influence, notre taux vibratoire ou notre Univers qui se déploient. ça, c’est une vision humaine et adolescente de progression positive continuelle, projetée sur nos vies.

La vie n’a pas de sens, selon notre entendement humain. Le contexte de nos vies est un support. C’est une trame qui sert de point d’appui pour la transcendance de notre conscience.

Dans une infinité de spectres de fréquences, les plans de consciences sont déployés de la densité de plus compacte ( dualité ) vers la subtilité la plus fine ( unité ). Toutes ces fréquences se manifestent en univers et en expériences de vie, au même moment. Ni passé, ni futur. Hors de toute linéarité, nous sommes des voyageurs, des explorateurs, qui virevoltons d’un plan de conscience vers un autre, d’un univers vers un autre, d’une dimension vers une autre.

Nous sommes un REGARD et une ECOUTE de LA CONSCIENCE.

Gratitude.

Jacky Le Faucheur

Auteur :

Je ne suis pas chaman, pas medium, pas alchimiste, pas designer, pas artiste, pas coach, pas clairvoyant, pas hypersensible, pas ultra-connecté, ni fort, ni fragile, je ne suis rien de tout cela, je suis toutes ces dimensions en même temps, comme vous : singulier et universel, entre grandeur et humilité

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.