Et, oui, c'est mon vrai nom, LE FAUCHEUR. Lorsque j'étais étudiant en école de design à Paris, un surnom m'avait été attribué : L' ANKOU, j'avais beaucoup apprécié que ma nature profonde me soit ainsi révélée, au sein d'une confrérie si éloignée de la culture bretonne. L'ANKOU,

Parce que j'aime les mots qui nous libèrent des maux. J'ai rêvé d'un lieu de diffusion, de compréhension de sa propre nature d’être hypersensible, à travers le témoignage diversifié d’être hypersensibles. Sans prétention idéologique. Non porteur de fausses promesses de diagnostic et de solutions miraculeuses. Juste

Celui qui s'en vient, celui qui s'ouvre à soi n'a rien de merveilleux. Il commence tout juste à se dévoiler sous les traits d'un visage hideux qu'il est nécessaire de regarder en face. Le bienfaiteur virus est l'élément déclencheur, le révélateur de notre paradigme global